5 bonnes pratiques de Personal Branding

Vous le savez, le personal branding est une technique pour gérer sa propre réputation sur le web.

Pour trouver du travail, prendre des contacts, se faire connaitre, il est important de développer son réseau sur les réseaux sociaux et donc de choyer son image ! Voici 5 bonnes pratiques pour améliorer votre identité numérique.

recrutement reseaux sociaux1. Etre centré sur le professionnel

Même si dans la vraie vie, nous mélangeons largement le personnel et le professionnel, il n’en va pas de même pour sa vie numérique. Il est important en effet de séparer les genres. Avant d’ouvrir un compte sur un réseau social, posez-vous la question de son usage. Votre compte Facebook va-t-il vous permettre de prendre contact avec vos amis (récents, anciens, réels ou non…) et partager vos photos de famille ou bien de mettre en avant vos compétences et vos intérêts professionnels ? Et cela pour chacun des réseaux sociaux que vous pouvez ouvrir (Twitter, LinkedIn, Viadeo, Pinterest, Instagram, YouTube…).

Et aucun jugement, vous êtes libre d’utiliser chaque réseau comme bon vous semble, mais cette question majeure de l’usage que vous en escomptez, va vous permettre de paramétrer vos comptes et choisir les thèmes et informations que vous allez y partager.

Conseil : si vous voulez garantir une sphère 100% perso sur un ou plusieurs réseaux, n’hésitez pas à recourir aux pseudonymes. Créez-vous une adresse mail spécifique que vous ne synchronisez pas avec vos adresses plus « officielles » et utilisez ce pseudos pour créer vos comptes. Réservez votre vrai nom pour les contenus pros ou à destination des recruteurs (réseaux sociaux professionnels, curation…). Attention à ne pas faire apparaitre vos pseudos sur les réseaux plus « sérieux » !

2. Multipliez votre présencepersonal branding

Alimenter plusieurs réseaux et faire vivre plusieurs communautés peut paraitre fastidieux, mais en plus de répondre à la 1ère bonne pratique décrite, cela vous permet aussi de toucher plus de personnes et d’être certain de ne rater personne. Par exemple choisir entre LinkedIn et Viadeo n’est pas nécessairement une bonne option. En effet, certains recruteurs sont davantage présents et actifs sur un réseau que sur l’autre; et il serait dommage de limiter votre visibilité auprès d’eux. De plus, si vous avez des ambitions aux Etats-Unis, en Australie, en Allemagne ou en Chine, vous allez devoir multiplier vos présences pour toucher vos cibles !

Conseil : choisissez ceux qui vous sont le plus utiles. Dans le cas où vous publiez des contenus ou les relayez, attention à ne pas les synchroniser de manière systématique et abusive. Et puis pensez à des CV en ligne, pratique à diffuser et à relayer (par exemple : doyoubuzzvizify)

3. Mesurer vos interventions

La tentation est grande de vouloir tout commenter, liker, partager… Mais vouloir se faire valoir de cette manière n’est pas une option valable en phase de recrutement. Cette célébrité virtuelle peut vite retomber et surtout peut effrayer  les recruteurs qui vont voir en vous un risque pour la confidentialité de leur entreprise et leurs savoir-faire.

Conseil : choisissez donc précisément les sujets, les blogs, les articles que vous allez commenter, ceux qui vont valoriser vos expertises et intérêts.

4. Préservez votre réseaupersonal branding

surtout vos réseaux professionnels. Aimeriez-vous que vos connaissances ou amis prennent aussi contact avec vos recruteurs potentiels ? Votre carnet d’adresse est précieux, faites-en bon usage et mettez en contact les personnes qui le « méritent » ou pour lesquels vous êtes en confiance.

ConseilRien ne vous empêche de bloquer l’accès à vos contacts et personne ne pourra vous le reprocher. Et vous pouvez aussi valoriser ce respect pour vos relations !

5. Produire du contenu qualifié

Ecrire sur un blog, un tumblr  ou tout autre plateforme publique peut être un véritable atout pour vous vendre, comme un piège qui va se refermer sur vous ! En effet, raconter sa vie, partager sa passion pour les photos insolites ou partager ses malheurs ne valorisent pas vos compétences et ne vous met pas en valeur. En revanche, écrire et produire du contenu sur un sujet que vous maitrisez et pour lequel vous voulez vous faire recruter est un élément de différenciation que les recruteurs apprécieront sûrement !

J’espère que ces quelques éléments vous seront utiles !

À propos de Caroline Vlaeminck

Consultante et Formatrice en Stratégie web-marketing et communication digitale. Conception, planification et déploiement de stratégies digitales pour les entreprises tous secteurs (référencement, réseaux sociaux, audit, accompagnement, community management…) Responsable pédagogique des programmes web pour SupCareer, Groupe Inseec. Intervention et animation de formations pour les professionnels au sein du groupe CEGOS et pour les étudiants en Bac+3 à Bac+5 (SupCareer, Ecole Internationale du Marketing du Luxe, ECiTV…) Diplômée de l'ESCP-Europe

Publié le 7 novembre 2013, dans e-réputation, Médias Sociaux, Stratégie communautaire, Web Marketing, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :